Українска Націонал – Трудова Партія

Manifestation nazie aujourd’hui à Kiev. Contre-manifestation prévue

Réhabilitation des nazis

Toutes les organisations nationalistes et nazies d’Ukraine appellent à célébrer ce samedi 13 octobre les 65 ans de la fondation de l’Armée d’insurrection ukraininienne (UPA) formée pendant l’occupation nazie par l’Organisation des Nationalistes Ukrainiens, tendance Bandera, en lutte contre les Soviétiques et contre les Polonais, mais plus tard en rupture avec l’Allemagne, après l’avoir servie, notamment au sein du bataillon « Nachtigall » de la Wehrmacht et de la Shutzmannschat 201 (police auxiliaire) – sous le commandement de Roman Choukhevitch.

Nazis ukrainiens

Ce « commandant suprême de l’UPA » a été réhabilité, ainsi que l’OUN et l’UPA, par le président Viktor Iouchtchenko et les dirigeants « oranges » de l’Ukraine. Mais la réhabilitation officielle, au niveau du Parlement et du gouvernement, n’a pas encore eu lieu, vu l’opposition du Parti des Régions (bleu-blanc) et des Partis communiste (les rouges) et socialiste (les roses).

Le révisionnisme avance en silence

Les organisations d’anciens combattants ukrainiens de l’Armée Rouge et des Partisans, les mouvements juifs, s’opposent à cette réhabilitation de l’OUN-UPA malgré la tendance croissante à l’accepter ou à la promouvoir : dans les manuels scolaires, les médias…et en Occident où l’OUN-UPA est de plus en plus présentée comme « résistance patriotique » (ou « antitotalitaire »)

Ukraine : tatouage nazi

Les adversaires de l’UPA estiment qu’elle est restée l’alliée des nazis et a perpétré des massacres de Juifs, de Polonais, de Russes et d’Ukrainiens. Ce que confirment de nombreux travaux d’historiens occidentaux et polonais. Mais les réhabilitations d’anciens collaborateurs du nazisme et autres SS des « légions » et « divisions » baltes et ukrainiennes ne soulèvent aucune protestation en Occident, pas même au sein des milieux de gauche prétendant combattre « l’extrême-droite ».

Nazis cagoulés en Ukraine

Une contre-manifestation antinazie est prévue

Les antifascistes ukrainiens appellent à contre-manifester ce samedi 14 octobre au centre de Kiev, pour empêcher l’accès des anciens collabos et sympathisants de l’UPA au boulevard central Kreschiatik. D’importantes forces de l’ordre sont mobilisées.

Solidarité

Les Ukrainiens vont prendre des risques énormes en participant à la contre-manifestation. Les nazis sont soutenus par Iouchtchenko et les agents “oranges” des USA.

Il est plus que temps de faire savoir au monde ce qui se trame en Ukraine.

Cl.R.

PS : J’ai piqué les illustrations sur des sites nazis ukrainiens. Sans complexes.

PPS : Nous voilà célèbres ! Incapables, comme on s’en doute, de supporter la critique, les minables petits nazis de l’UNTP parlent de nous dans leur forum. Cette racaille, qui soutient les anciens collabos de l’UPA (des traîtres qui travaillaient dans l’armée allemande) sont irrités. C’est vrai que c’est sensible, ces petites bêtes.

Les pseudos du forum sont bien dans le style du site : simf88, 88-I (88, c’est pour HH : Heil Hitler… c’est fou ce qu’ils sont subtils), white patriot, white (tout court) et à l’avenant, on a même un abruti qui s’est baptisé — si je puis dire — Gestapo.